Conception de l’exposition

L’exposition se divise en 6 espaces répartis en 13 sections.

Übersichtsplan der Ausstellung

Les deux premiers espaces présentent le système concentrationnaire nazi et fournissent des explications sur le cheminement de l’Allemagne vers la dictature nazie. L’histoire du camp de concentration de Dachau de 1933 à 1945 est racontée en 3 segments. Le livre “Das war Dachau” de Stanislav Zámecnik a servi de modèle à cette répartition. Il y décrit trois phases du développement du camp de concentration de Dachau comme instrument de la terreur SS.

La première phase  (espace n°3 à 6) couvre la période 1933 à 1939, lorsque le camp de concentration est utilisé pour anéantir l’opposition politique et persécuter les “personnes asociales”.  A cette époque les camps de concentration étaient principalement utilisés par les nazis  pour assurer et à conforter leur pouvoir mais aussi pour préparer la guerre.

La seconde phase (espace n°7) présente la période des succès militaires de 1939 à 1941. Les camps furent alors utilisés comme instrument de la politique de guerre. Le travail des détenus devint une stratégie d’extermination, les détenus ne pouvant plus être utilisés au travail étaient assassinés dans des installations d’abattage. Les camps se développèrent en institutions d’extermination, dans lesquels l’intelligentsia des zones occupées par les Allemands et les prisonniers de guerre soviétiques fut assassinée.

La troisième phase (espaces n° 8 à 12) traite de la période 1942 à 1945 et est intitulée "Utilisation des détenus dans l’industrie de guerre" ("Einsatz des Häftlinge in der Rüstungsindustrie"). Cette partie de l’exposition s’intéresse aux dernières années du camp de concentration de Dachau, épicentre d’un réseau d’annexes situées au sud de l’Allemagne et en Autriche. A la fin de l’exposition, la période de la libération est traitée.

Le dernier espace (n°13) traite de l’histoire du camp après la guerre et de l’histoire du mémorial  du camp de concentration.