Les bâtiments d’intendance

Station 4

Übersichtsplan

Les travaux de construction du camp de concentration s’achèvent en 1938 avec les bâtiments d’intendance réalisés dans le cadre de la restructuration et de l’agrandissement du camp en 1937/38. Dans le cadre de ces transformations, à l’été 1936, les détenus furent contraints de construire le poste de garde dans le cadre des travaux de restructuration. L’agrandissement du camp fait suite au plan d’établissement des camps de concentration comme institution permanente de l’Etat national-socialiste. Durant les premiers mois après l’établissement de la dictature, les opposants politiques furent emprisonnés dans les camps. Les persécutions s’étendirent ensuite à d’autres communautés qui ne convenaient pas à l’image de la société nazie et étaient exclues de la „communauté populaire“ (Volksgemeinschaft).

Les communs se situent à l’extrémité de la place d’appel. Les détenus devaient s’y rassembler quotidiennement le matin et le soir. Ils étaient soumis à d’interminables séances de comptage. Lors de ces opérations, ils faisaient face aux bâtiments d’intendance, sur le toit desquels était apposée la devise suivante: „ Il n’y a qu’un chemin vers la liberté. Il est fait d’obéissance, de travail, d’honnêteté, d’ordre, de propreté, de sobriété, de sincérité, de sens du sacrifice et d’amour de la patrie.“. Cette inscription, tout comme la devise: „Le travail libère“ (Arbeit macht frei) apposée au au poste de garde, montre le cynisme des SS vis-à-vis des détenus. Ainsi, la mention d’ “amour de la patrie“ a certainement dû générer des sentiments de haine chez les détenus étrangers de plus en plus nombreux après le début de la guerre.

Les bâtiments d’intendance abritent aujourd’hui une exposition permanente portant sur l’histoire du camp de concentration de Dachau. Les bâtiments abritaient des ateliers et des salles de stockage, la cuisine des détenus et la laverie ainsi que les salles d’habillageet les baraques de désinfection. Les détenus étaient emmenés lors de leur arrivée au camp et soumis à un processus d’enregistrement humiliant. Dans l’aile est des bâtiments d’intendance, côté Alte Römerstrasse, se trouvent aujourd’hui l’administration du mémorial, les archives et la bibliothèque ainsi que des salles de  séminaire.

 

Historisches Bild

Photo des bâtiments d’intendance avec l'inscription sur le toit.
© KZ-Gedenkstätte Dachau